Décrets et arrêtés relatifs à la pratique avancée

Date : 
Jeudi 06 Décembre 2018

Plusieurs décrets et arrêtés relatifs à la pratique avancée sont parus le 18 juillet 2018.

La pratique avancée recouvre :

  • des activités d’orientation, d’éducation, de prévention ou de dépistage
  • des actes d’évaluation et de conclusion clinique, des actes techniques et des actes de surveillance clinique et paraclinique
  • des prescriptions de produits de santé non soumis à prescription médicale, des prescriptions d’examens complémentaires, des renouvellements ou adaptations de prescriptions médicales.

3 domaines d’intervention sont définis dans un 1er temps :

  • les pathologies chroniques stabilisées et les polypathologies courantes en soins primaires
  • l’oncologie et l’hémato-oncologie
  • la maladie rénale chronique, la dialyse, la transplantation rénale.

Un Infirmier de pratique Avancée (IPA) sera un infirmier expérimenté, d’au minimum 3 ans d’exercice, ayant obtenu son diplôme d’Etat d’IPA précisant la mention choisie et reconnu au grade universitaire de master. Afin d’exercer dans le ou les domaines d’intervention définis, l’IPA devra avoir validé la ou les mentions correspondantes. 
La formation sera organisée autour d’une 1ère année de tronc commun permettant de poser les bases de l’exercice infirmier en pratique avancée et d’une 2ème année centrée sur les enseignements en lien avec la mention choisie.

Plusieurs universités ont été accréditées en vue de la délivrance du diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée en 2018 (voir le Bulletin officiel de l'Enseignement supérieur, recherche et innovation du 15 novembre 2018)

D'autres diplômes ouvriront en 2019, dont celui de l'université de Lille.

En savoir plus sur le site du Ministère des solidarités et de la santé